Lifestyle

Glenn Keane, Ariel et moi

La Petite Sirène est une véritable passion pour moi. Tous produits dérivés avec la tronche de cette sirène dessus me fera plaisir : chez moi par exemple, lorsque mes proches viennent déjeuner ou diner, ils ont droit à de jolis verres avec des poissons dessus et moi je me contente, non sans joie, de mon verre de bébé Ariel. Oui ça va loin, je suis une vraie gamine, mais que voulez-vous ? M’émerveiller d’un rien est encore ce que je préfère.

Cette passion pour Ariel est allée encore plus loin que ce que vous pouvez imaginer. Pas au point de passer dans “Tellement Vrai”, non, calmez-vous.

Nous devons ce personnage au génie de l’animation, j’ai nommée Glen Keane ! Il est mon idole absolu (j’ai eu la chance de le rencontrer lors de ma dernière année d’étude, et le simple fait de l’évoqué, j’en ai les jambes qui tremblent de nouveau). D’abord parce que nous lui devons les images de notre enfance et puis parce qu’il est plein de ressources et n’est absolument pas réfractaire aux nouvelles technologie, en voici la preuve :

https://www.youtube.com/watch?v=GSbkn6mCfXE

Il est donc celui qui m’a donné envie de travailler dans l’animation. Tout est possible, les rêves peuvent devenir réalité grâce aux dessins animés. Alors j’ai fait tout ce que j’ai pu et finalement, je me suis dit que la meilleure place, celle qui à la fois me convient le mieux et me permettrait de mettre mes rêves en images, c’est celle de la Production d’Animation, tout simplement. Trois écoles plus tard, je n’ai jamais été aussi prêt de mon but, je le touche du bout des doigts.

Mais pourquoi cette obsession pour Ariel ?

Parce que de toutes les princesses Disney, elle est celle qui la situation la plus extraordinaire, la couleur de cheveux la plus improbable, bien qu’à la mode aujourd’hui et le caractère qui me ressemble le plus. Si j’avais été une sirène vous m’entendriez raconter en boucle la fois où on m’a dit de ne pas aller vers cette épave parce que c’est dangereux, mais que comme j’aime bien voir par moi-même pourquoi on m’interdit de faire ça, j’y suis aller quand même et je suis revenue avec une nageoire foulée dû à ma course poursuite rocambolesque avec cette armée de requins fous furieux. Oui oui.

Son envie d’ailleurs me touche aussi. Petite j’imaginais ce que ça donnerait si on inversait nos rôles elle et moi : je lui donne mes jambes et elle sa queue de poisson et on échangerait nos vies le temps d’un “La Petite Sirène 2″. Bon bah le 2 ils l’ont fait mais je ne suis pas dedans. J’aurais du rencontré Glen Keane à ce moment là, c’est sûr sa décision aurait pesé dans la balance !

Bref, tout ça pour dire : Vive Glen Keane, merci à lui et aux productions Disney de m’avoir permis de trouver ma voie (haha) et de m’accrocher à mes rêves.

Maintenant que vous en savez un peu plus sur moi, j’aimerais en savoir plus sur vous et vos rêves d’enfants ! N’hésitez pas à me les partager en commentant. Quel est votre Disney préféré et pourquoi ? 🙂

Des bisous !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s