Loisirs

Showeb: De jolies découvertes en exclu

Comme je vous l’ai dit précédemment j’ai commencé à écrire un peu pour le site Fan Actu et cette semaine avait lieu de Showeb, c’est une sorte de présentation des prochains films à sortir par les distributeurs pour la presse. Antoine ne pouvant pas y aller, il m’a gentiment demandé de le remplacer et lui faire un rapport. Vous imaginez l’opportunité que c’est ? Avoir des exclusivités à propos des films à venir (dont Disney etc), petits fours à volonté toute la journée et 2 films surprises, je ne pouvais tout simplement pas dire non !

Ce fut une sacrée journée ! En gros voici ce que j’ai pu voir (et ce dont j’ai à peu près le droit de parler^^):

J’ai eu la chance de voir quelques images des prochains studios Disney (!!!!).

J’ai visionné un extrait du prochain film avec Pierre Niney, Five -non non il n’était pas là hélas-.

J’ai vu le dernier film en entier de Sasha Baron Cohen dont je ne parlerai pas car sinon je n’en dirai que du mal sauf en ce qui concerne ses vannes sur Donald Trump, ça c’était plutôt drôle.

Deux acteurs et leur réalisateur sont montés pour présenter leur film Théo et Hugo sont dans le même bateau avec un franc-parler des plus déconcertant, surtout quand on sait que le film sera interdit aux -16 ans, je ne suis pas du genre à être pudibonde mais là j’en ai fait tombé mon stylo !

theo-et-hugo-dans-le-meme-bateau-affiche.jpg

Jérôme Salle (réalisateur de Largo Winch) est venu nous parler de son film à venir L’Odyssée, qui sortira le 12 octobre 2016, racontant la vie du Commandant Cousteau et de sa famille. Il n’y avait pas de bande annonce puisque le film est encore en montage mais nous avons eu droit à quelques images du tournage et croyez moi sur parole ça va être magnifique et j’ai vraiment hâte d’y être. Après tout ce sont des films du commandant Cousteau qu’est né mon amour pour la mer.

IMG_3997.JPG

Un autre film qui a fortement piqué mon attention et ma curiosité c’est No land’s Song. Ce documentaire raconte l’histoire de femmes iraniennes amoureuses de la musique qui veulent retrouver le droit de chanter car c’est actuellement illégal en Iran. Leur idée est de monter un festival musical où les voix chantantes seront entièrement féminines, on les suit dans cette aventure semée d’embuches en découvrant l’Iran d’aujourd’hui et d’avant la chute du Shah ainsi que la difficulté que c’est de faire évoluer les mentalités. Cela promet d’être magnifique en plus de très instructif car non je ne l’ai pas vu mais les journalistes ont parfois le droit d’en voir plus pour donner envie au gens (quand je vous disais que c’était une super opportunité cette journée !). Le film vient de sortir dans les salles obscures et je ne peux donc que vous conseiller d’y courir, moi en tout cas c’est mon intention.

capture-d_c3a9cran-2015-06-16-c3a0-13-51-00.png

En fin de compte, ce qui m’aura le plus marqué dans cette journée incroyable ce sera surement la découverte du film qui nous a été présenté dans son intégralité en début d’après midi : Le voyage de Fanny. Pour vous rendre compte à quel point c’était la première projection et que personne n’avait pu le voir avant il faut savoir qu’on nous a annoncé que le film en question venait d’arriver et qu’il sortait du labo. Sur le coup j’ai trouvé ça plutôt cool et puis quand j’ai vu le film et appris que celui-ci ne sortirait au public que le 18 mai 2016 là je me suis dit qu’on avait été vraiment privilégié.

376929.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Le film raconte l’histoire vraie de Fanny, petite fille juive de 12 ans cachée durant la seconde guerre mondiale, et sa fuite des allemands avec un groupe d’enfants derrière elle. Livrés à eux mêmes, ces enfants vont devoir faire un véritable périple pour atteindre la Suisse et la sécurité.

Ce film m’a énormément émue et touchée. Cette capacité qu’ont les enfants de tenir bon, avancer et garder leur innocence ainsi qu’une part d’insouciance dans toute cette situation dramatique est tout bonnement impressionnante. Et c’est beau, vraiment, en plus d’être très touchant.

IMG_4002.JPG
pardon pour la qualité mais je n’étais pas tout à coté 🙂

Après la projection, la réalisatrice Lola Doillon et Léonie Souchaud si mignonne dans son interprétation de Fanny sont montées sur scène pour nous raconter un peu la genèse du film ainsi que quelques anecdotes de tournage. Lola Doillon nous explique que l’idée du film lui est venue en lisant le livre autobiographique de Fanny Ben-Ami qui retrace sa vie depuis son enfance. Elle l’a contacté et c’est après leur rencontre que le scénario a été écrit. Certains détails de l’histoire ne sont pas tirés de la vie de Fanny mais viennent tous de différents témoignages que la réalisatrice a récoltés durant sa préparation. Son but était d’en faire un film plus que familial, un film à hauteur d’enfant ; elle voulait être avec eux pour raconter leur histoire avec eux, qu’on soit avec eux vivant leurs aventures, et pour ça il faut bien reconnaître que c’est une vraie réussite. Tous ces enfants (qui étaient 12 en réalité) sont dans une des situations les plus dangereuses que des enfants aient pu vivre en France durant cette période et on rit avec eux, on est attendris de leurs candides réactions et à la fin on n’a pas envie de les lâcher tellement on s’est attaché à eux, à leur courage.

A la fin de la présentation, j’ai pu dire à Lola Doillon à quel point son film avait eu une résonnance en moi parce qu’il est poignant de justesse sans aucune touche de mélodrame malgré la difficulté du sujet. Et en plus de ça, lorsqu’on lui parle on voit à quel point c’est une femme sensible et humble qui voulait simplement nous toucher avec une histoire qui la touche et ça se ressent merveilleusement dans son film.

IMG_4006.JPG

Pour tout ça, si vous me lisez un jour, Merci. Merci pour ce film.

Après une journée comme ça, que dire de plus que le cinéma en plus d’être un art et une industrie, c’est avant tout une fabrique de rêves, de passions et je ne sais pas trop qui je serais si ce n’était pas entré dans ma vie, en tout cas ce que je sais, c’est que ma vie serait bien triste sans cette passion dévorante.

Et vous, dites moi quelles sont vos passions ! Qu’est-ce qui vous fait avancer et donne un sens à vos vie ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s