Loisirs

Soirée Tropi-cool

Hier c’était le véritable premier jour de l’été sur Paris et ce beau soleil accompagné d’un ciel sans nuage m’a donné envie de vous parler d’un endroit que j’adore à Paris!

Connaissez-vous la culture Tiki? C’est un mouvement culturel américain s’inspirant de la culture polynésienne. Ce mouvement, qui a débuté dans les années 20, a connu son apogée dans les années 50, lorsque l’archipel d’Hawaii est devenu le 50e état des Etats Unis, et se déclina de toutes les manières possibles en commençant par l’architecture pour finir avec les célèbres chemises hawaïennes –summum du chic comme chacun sait. Les rares vestiges qui subsistent de cette « culture » sont ces fameuses chemises et les bars. C’est bien dommage parce que ça avait l’air vachement cool mais c’est le risque quand on s’approprie la culture des autres par recherche d’exotisme.

tikigard.jpg

Vous vous demandez sûrement comment j’en suis venue à connaître et aimer ce genre de truc ? Ce fut une drôle d’association de circonstances^^ C’est de notoriété public que les dessins animés (en particulier les Disney) c’est mon grand délire (je tenterai pas d’en faire mon métier autrement) et puis la mer et le surf c’est un peu dans mes veines alors la découverte de Lilo et Stitch a été une sorte de révélation pour moi. J’avais pas été touchée autant par un Disney depuis la petite sirène. Et, je ne sais pas si vous êtes au courant mais toute la bande originale est constituée soit de chansons typiquement hawaiienne soit de grands tubes du King Elvis. C’était génial, festif, retro, coloré.

448038_backdrop_scale_1280xauto.jpg

Une chose en entrainant une autre je me suis procuré quelques films d’Elvis dont Sous le ciel bleu d’Hawaii. C’est kitch à souhait mais depuis j’ai rien trouvé de mieux pour me changer les idées lors des jours pluvieux (c’est d’ailleurs ce que j’ai regardé le jour de mes 26 ans).Sous_le_ciel_bleu_de_Hawai.jpg

Après ça, je me suis dit que, vu que la tendance tropical niveau déco était de retour et que les bars à thème à Paris ont le vent en poupe, il doit bien exister un ou deux endroit dans Paris dans le genre Tiki Hawiien, après tout le musée du quai Branly y avait bien consacré une exposition temporaire en 2014. J’ai trouvé le Tiki Lounge et le Dirty Dick (non non ce n’est pas ce que vous croyez même si c’est à Pigalle).

IMG_2413.jpg

Au mois de mai, une de mes amies bordelaises est venue passer quelques jours dans la capitale. C’était l’occasion parfaite pour faire un truc original, alors, pour lui changer les idées de ses examens, je l’ai emmené au Dirty Dick !

IMG_4923.jpg

Imaginez un endroit où il fait une chaleur tropicale avec des plantes, des sculptures en bois, une lumière tamisée et un joli serveur anglais (prénommé Cameron) qui vous confectionne des cocktails frais et fruités basés sur les recettes qui ont fait le succès de ces bars dans les fifties : un vrai bonheur !!! C’est aussi beau que bon, mais attention même si un magnifique cocktail servi dans un superbe coquillage semble inoffensif il peut très vite vous tourner la tête et vous faire voir des Vahine^^

IMG_4916.jpgIMG_4908.jpgIMG_4910.jpgIMG_4926.jpg

IMG_4937.jpg

Ce fut une soirée géniale! Sans hésiter je vous conseille ce bar à l’ambiance si particulière.

Je vais finir cet article avec un petit conseil beauté venu des iles. Je ne vais pas me répéter sur les multiples bienfaits de l’huile de coco, ce truc est un miracle de la nature ; mais que pensez-vous du monoï ? Cette huile que les vieilles dames se mettent sur la peau pour carboniser telles des steak recèle des propriétés cachées. L’huile de monoï c’est de l’extrait de fleur de monoï principalement avec de l’huile de coco c’est donc aussi bon pour le corps que l’huile de coco basique avec les propriétés des fleurs en plus avec une odeur divine.

IMG_5097.jpg

L’utilisation que j’en fais principalement c’est pour mes cheveux. J’ai les cheveux long, épais et décolorés alors ça demande pas mal de boulot pour qu’il ne meurent pas desséchés. Pour cela j’ai trouvé une petite astuce : avant de me les laver, je me les enduis généreusement de monoï et je laisse poser pendant environ une demi heure (on peut en profiter pour se faire un gommage ou un masque du visage), ensuite faites votre rituel de lavage habituel. Après cela vous constaterez que votre chevelure sera nourri au possible ce qui repoussera ostensiblement votre passage sous les ciseaux du coiffeur.

Voilà mes petits poissons vous avez découvert un de mes endroits favoris dans Paris et vous, y a-t-il des endroits qui vous font vous sentir hors du temps ? racontez moi tout !!!

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s