Loisirs

A Barbie Girl in a Barbie world

Aujourd’hui c’est le dernier jour de l’exposition Barbie au musée des Arts Décoratifs de Paris et dans 98 jours c’est Noël. Quelle meilleure date donc pour parler de celle qui au fil des ans est devenue une icône culturelle mais aussi et surtout le support de nos premières relations avec la mode ainsi que nos aspirations de femme !

IMG_5596.jpg

Barbie est née en 1959. Elle est la création de Ruth Handler, l’une des fondatrices de Mattel et porte le diminutif de sa fille Barbara. Le mystère est enfin résolu pour ce qui est du nom de la célèbre poupée ! Ba oui parce que ça fait jamais plaisir de se rendre compte qu’un espèce de taré nazi accusé de crime contre l’humanité porte le même nom que votre jouet préféré ! Ça fait autant tâche que désordre.

Ruth a eu donc l’idée de cette fameuse poupée en observant sa fille jouer avec de petites figurines en papier dont le but était de fixer des vêtements et accessoires dessus. Il faut savoir qu’à cette époque il n’existait pas un seul jouet (à part ces figurines en papier) qui leur permettait d’imaginer leur future vie de femme, ba non pour quoi faire ? Ils étaient tous fait pour préparer la petite fille à son futur rôle d’épouse et de mère. Donc vive la dinette et le baigneur ! Et oui l’émancipation de la femme et son évolution est également passé par l’univers du jouet car croyez le ou non mais Ruth a dû batailler sec pour que ces messieurs les fondateurs de Mattel (déjà qu’elle en fasse partie tient presque du miracle) daignent prendre au sérieux son idée de poupée mannequin de 29 cm dont le concept repose sur l’idée d’une jeune femme indépendante férue de mode. Pour eux ça ne marchera jamais, comme le droit de vote des femmes et pleins d’autres trucs mais Barbie est devenue présidente alors pourquoi pas nous ? ^^ Si ça c’est pas du féminisme je ne sais pas ce que c’est!

Enfin bref ces charmants messieurs se sont laissés tenter et ce fut un merveilleux échec au salon du jouet de New York !!! Enfin c’était une évidence vu que les dirigeants des compagnies de jouets américains, tout comme chez Mattel, sont des hommes. Bousculer les codes n’a jamais été un long fleuve tranquille mais quand le changement est en marche on ne peut pas l’arrêter. Ce fut donc un succès monumental dès la sortie en magasin et la suite on l’a connaît toutes puisque nos mamans ont eu des Barbies et cette poupée à fait quasi entièrement partie de notre enfance (pour la plupart).

IMG_5610.jpg
La première Barbie historique, rééditée depuis quelques années pour les collectionneurs
IMG_5620.jpg
La Barbie cavalière de mon enfance!!! (que j’ai encore chez mes parents <3)
IMG_5690.jpg
Ma deuxième Barbie (la première que j’ai eu n’était pas dans l’expo) beaucoup trop d’émotions quand je l’ai vu!

Par la suite elle a inspiré bon nombres d’artistes et créateurs faisant de Barbie bien plus qu’un simple jouet mais un icône de mode, un personnage phare de la pop culture.

IMG_5643.jpg

 

IMG_5646.jpg

IMG_5647.jpg
Andy Warhol et Eddie Sedwick vu par Barbie
IMG_5640.jpg
Barbie vu par Andy Warhol

En plus de retracer l’histoire de la poupée mannequin depuis ses origines venue du mannequin miniature afin de présenter les nouveautés d’Europe en matière de mode cette exposition m’a montré à quel point nos merveilleuses néo féministes ont tort à propos de notre très chère Barbie. Alors oui c’est une fashion victim mais qui a la prétention d’avoir exercé plus 150 métiers dont celui de présidente ! Elle fait du sport, la cuisine, elle s’occupe de sa famille et à plein de passe temps différents ! Si ça c’est pas une nana épanouie dont il faut suivre l’exemple, je ne vois pas ce qu’elle est.

Vous vous rappelez de la polémique que la présentation de la nouvelle collection de poupée fashionista a soulevée ? En gros c’était : ok trop cool maintenant elles ont des corps plus réaliste (il y a des grandes, des petites et des plus rondes), elles sont stylées avec pleins de couleurs et de coupes de cheveux mais bon on est encore loin de la diversité puisqu’elles sont toujours jolies. Je sais pas vous mais moi en lisant ça je me suis dit qu’on était pas loin de se noyer dans la connerie. Quelle petite fille voudrait jouer avec une poupée laide ? Personne n’aspire à devenir laide que je sache. Barbie représente un idéal, celui de la demoiselle pleine de passions et d’assurance, une sorte d’allégorie de ce qu’on rêve toute d’être un jour ou l’autre. Alors calmez-vous mesdames les ultras féministes, Barbie veut juste stimuler l’imagination et les aspirations des enfants, on le sait qu’on est pas parfaites mais il n’y a rien de mal a essayer de l’être ou s’imaginer qu’on l’est.

IMG_5615.jpg
On ne l’avait pas forcément remarqué mais maintenant toutes les filles sont représentées chez Barbie

Pour ma part, je vous une véritable passion à tout ce qui stimule l’imagination qu’on soit enfant ou adulte (ça fait pas une grande différence en fait) et si en plus c’est joli moi j’adore.

Ce petit voyage enfance, m’a fait comprendre que quand on aime vraiment quelque chose ce n’est pas parce qu’on grandit qu’on doit laisser tomber ces choses parce qu’on a grandit, elles font partie de nous.

Je crois que c’est ça le message de cette expo : soyons fidèles à nous-mêmes quelques soient les circonstances et nos envies, Barbie elle le fait bien elle 😉

IMG_5691.jpg

Et vous mes amis, parlez moi des jouets qui ont marqué votre enfance, auxquels vous étiez attachés et qui ont fait de vous ce que vous êtes !

Suivez ce lien pour voir l’intégralité des photos que j’ai pris durant l’expo 😉 http://1sirene1doudou.tumblr.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s